Autobiographie·Contemporain·Romance

Le plus petit baiser jamais recensé, Mathias Malzieu

6e152-le-plus-petit-baiser-jamais-recensceTitre : Le plus petit baiser jamais recensé
Auteur : Mathias Malzieu
Edition : J’ai lu
Pages : 154
Prix : 6€
Résumé : « Un inventeur dépressif rencontre une fille qui disparaît quand on l’embrasse. Alors qu’ils échangent le plus petit baiser jamais recensé, elle se volatilise d’un coup. Aidé par un détective à la retraite et un perroquet hors du commun, l’inventeur se lance alors à la recherche de celle qui « fait pousser des roses dans le trou d’obus qui lui sert de coeur ». Ces deux grands brûlés de l’amour sauront-ils affronter leurs peurs pour vivre leur histoire ?
Un vrai faux polar romantique, regorgeant de gourmandise explosive. Comme si Amélie Poulain dansait le rock’n’roll et croisait le Petit Prince avec un verre de whisky. »
Mon avis :
 
Le résumé me plaisait bien, notamment la phrase d’accroche avec Amélie Poulain qui annonçait l’univers un peu déjanté et poétique de Mathias Malzieu. L’inventeur se révèle être l’auteur lui-même. C’est en fait, dans la lignée de Maintenant qu’il fait tout le temps nuit sur toi, un roman d’inspiration autobiographique. L’auteur fait d’ailleurs une référence à ce roman en disant « Lorsque j’avais perdu ma mère, il m’avait fallu l’aide d’un géant de 4 mètres 50 pour commencer à aller mieux ». Ici, je pense que l’auteur a pour inspiration sa rupture avec Olivia Ruiz avec qui il est resté un long moment.
J’ai adoré l’histoire, les mots employés qui sonnent poétiques et révèlent une autre sorte de réalité pas forcément moins réelle que la vraie comme « un appartelier », des « fées-romones ». Les personnages sont attachants, notamment Gaspard Neige, le détective et la fille invisible, justement invisible mais pourtant tellement présente qu’on a l’impression de la connaitre autant que tous les autres personnages. Le narrateur qui fabrique des chocolats au goût de baiser me fait tellement envie. J’ai d’ailleurs entendu qu’un chocolatier en avait fabriqué en rapport avec ce roman…comme j’aimerais les goûter !
Les sentiments de la difficulté de se remettre d’une histoire d’amour sont magnifiquement décrits et, même si j’ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire au début, elle a fini par me transporter, loin, dans une réalité alternative où tout est un peu magique sans l’être totalement mais où toutes les émotions sont exacerbées, et c’est aussi pour ça que depuis mon premier roman de Mathias Malzieu, j’achète tous ceux qu’il écrit les yeux fermés.
Par contre j’avais un peu deviné la fin, ce qui est dommage.
Le roman étant court, (150 pages), il est dur d’en dire beaucoup plus sans spoiler ou sans vous saouler avec mon amour pour l’écriture de Mathias Malzieu, donc je m’arrête là mais…LISEZ-LE !!!!!!
=> Surement un de ses romans que je préfère avec Métamorphose en bord de ciel
Note : 18/20

EOLEHey ! Moi c’est Eole ! Ici je partage un peu toutes mes passions : la lecture, la musique, un peu d’expériences personnelles et quelques astuces ! Pour ce qui est de la littérature, je chronique aussi pour le site Songe d’une nuit d’été !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s