Conte·Réécriture·Romance

Beauté, Sarah Pinborough

BeautyTitre : Beauté/Beauty
Auteur : Sarah Pinborough
Edition : Milady (VF), Gollancz (VO)
Pages : 211
Prix : 14,11€
Résumé : « It’s Sleeping Beauty, but not as you know her…Imagine a tower surrounded by briars, a brave prince, and a beautiful, enchented, sleeping girl…and now read the true story of Sleeping Beauty, told the way it always should have been… »


Mon avis : 
 
Après avoir adoré Poison et Charm je n’ai pas pu attendre pour lire Beauty, dernier tome de la trilogie des Contes des Royaumes et qui pourtant se passe avant Poison. Tandis que dans les deux premiers tomes, on découvrait vraiment un seul conte principal à chaque fois, Beauty mêle La Belle et la Bete,  La Belle au Bois Dormant, Le Petit Chaperon Rouge,  Rumplestilkin et Raiponce et notre bien aimé chasseur !

Comment dire que j’ai A-D-O-R-E ce tome ! Encore plus que les deux premiers bien que comme pour les autres, le début était un peu long. J’ai beaucoup aimé la façon qu’a eu l’auteur de mêler les contes sans pour autant que cela semble invraisemblable (même si j’ai pas tout tout compris pour Raiponce, peut-être est-ce dû à mon niveau d’anglais ?). Je trouve ce tome beaucoup plus sombre que les deux autres, les thèmes abordés sont plus profonds, de même que les personnages. J’aime toujours autant le personnage du chasseur et je trouve sympa que ceux qui finissent heureux jusqu’à la fin des temps au niveau amoureux ne soient pas les mêmes que dans les contes habituels.

Concernant la profondeur des personnages j’ai énormément aimé celle de Rumplestilkin et de Beauté. L’idée d’un personnage aussi ambivalent que Beauté peut avoir un côté très philosophique à propos de la dualité humaine. Et le personnage de Rumplestilkin m’a beaucoup touchée de par son histoire, même si je n’ai pas trouvé beaucoup de rapport avec le conte original.

Un petit bémol cependant pour certains points tirés par les cheveux comme la romance très rapide entre Toby et Petra (si je me souviens bien des noms). Sarah Pinborough par ses livres nous montre que les personnages de conte ne sont jamais ceux qu’on croient, notamment dans les relations amoureuses, et là elle en crée une qui se forme très rapidement avec deux personnes qui à la base ne se connaissent pas. Je trouve cela un peu contradictoire.

Pour tous ces points je vais mettre 17/20, je ne mets pas plus pour les quelques petits points que je trouve tirés par les cheveux, mais pas moins pour la montée en puissance de l’histoire qui m’a énormément plu.


EOLEHey ! Moi c’est Eole ! Ici je partage un peu toutes mes passions : la lecture, la musique, un peu d’expériences personnelles et quelques astuces ! Pour ce qui est de la littérature, je chronique aussi pour le site Songe d’une nuit d’été !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Beauté, Sarah Pinborough »

  1. Je ne suis pas plus tentée que ça à cette trilogie. Ce qui m'intéresse le plus c'est la réécriture des contes mais j'ai peur de m'agacer dû à, comme tu le dis dans ta chronique, aux événements tirés par les cheveux… Après c'est vrai que c'est celui ci qui m'intéresse le plus face à Poison et Charme.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s