Fantastique

La cité des ténèbres 1 : La coupe mortelle, Cassandra Clare

Titre : La coupe mortelle
Auteur : Cassandra Clare
Edition : PKJ
Pages : 570
Prix : 18,15€
4e de couverture : « Clary n’en croit pas ses yeux. Elle vient de voir le plus beau garçon de la soirée commettre un meurtre. Et, détail terrifiant : le corps de la victime a disparu d’un seul coup ! Mais le pire reste à venir… Sa mère a été kidnappée par d’étranges créatures et l’appartement complètement dévasté. Sans le savoir, Clary a pénétré dans une guerre invisible entre d’antiques forces démoniaques et la société secrète des Chasseurs d’Ombres… Une guerre dans laquelle elle a un rôle fatal à jouer. »
Mon avis : 

J’avoue tout…J’ai vu le film avant de lire le livre, parce que la série me tentait mais j’hésitais à me lancer. Faut croire que le film m’a motivée !

On découvre ici Clary (Clarissa de son vrai nom), elle vit seule avec sa mère, épaulée par Luke, un homme qu’elle considère comme son oncle, et son meilleur ami Simon. Alors qu’elle est à une soirée en boite (va savoir pourquoi j’ai l’image d’une boite à sardines en tête…), elle voit un garçon se faire tuer sauvagement, mais elle semble être la seule de la soirée à l’avoir vu. Quand elle rentre chez elle, sa mère lui apprend qu’elles vont partir quelques temps avec Luke, à la campagne et ce, dès le soir même. Clary, indignée, s’enfuit de la maison avec son ami Simon et ils se retrouvent dans un café à écouter les poésies pourries d’un ami. Mais là, qui croise-t-elle ? Le garçon qui a assassiné l’autre à la soirée de la veille ! Alors que Simon lui déclarait enfin son amour pour elle, elle le plante là pour suivre le mystérieux garçon répondant au nom de Jace. Alors qu’il lui explique qu’elle voit les Créatures de la Nuit, et qu’étant une Terrestre, ça ne devrait pas être possible, elle reçoit un appel de sa mère. Celle-ci est en danger. Arrivée chez elle, Clary découvre l’appartement renversé, sa mère disparue…et un énorme monstre qui essaie de la tuer !!! Après un combat acharné, elle s’évanouit et se réveille à l’Institut, avec Jace. Lui et ses amis lui apprennent que sa mère était une Chasseuse d’Ombre, dont le rôle était de tuer des démons, mais qu’elle s’était enfuie, sans raisons. Elle apprend aussi que la personne qui l’a enlevée serait un certain Valentin, car il cherche un artefact puissant : la coupe mortelle. Clary, bien décidée à sauver sa mère, va se mettre en quête de la coupe.

J’ai bien aimé cette histoire. On sent que l’univers crée par l’auteur est complexe et qu’il ne demande qu’à se déployer un peu plus dans les tomes suivants, ce qui nous donne envie de lire la suite. Les secrets et l’action sont bien présents, ainsi qu’une petite dose de romance, mais qui malheureusement m’a un peu tapée sur le système (triangle amoureux). La révélation finale m’a forcément donné envie de lire la suite, ce que je ferais surement en juin, mais j’avoue que j’en attends tout de même plus que le premier tome, qui m’a tout de même un peu énervée par moments, notamment à cause des personnages.

En effet, j’ai tout simplement eu envie de claquer Clary pendant les trois quarts du livre et comme c’est le personnage principal c’est un peu énervant ! Je la trouve niaise, et incapable de faire un choix. Elle ne fait que se plaindre, répéter qu’on lui a menti depuis sa naissance, qu’elle ne sait pas qui choisir entre Jace et Simon (en fait non, elle ne dit pas ça, elle est juste ultra jalouse dès qu’on s’approche de l’un ou l’autre, mais elle-même refuse de choisir entre les deux !).

Au contraire, j’ai adoré l’autre personnage féminin du livre : Isabelle. Elle en jette, elle claque, elle est hyper forte et elle a un humour que j’adore…Sans compter qu’elle aussi n’aime pas trop Clary (copine !). Elle est extrêmement dévouée pour son frère, Alec, et son ami, Jace. Mais plus encore, je trouve que c’est la seule à se soucier vraiment de Simon (alors que Clary est censée être sa meilleure amie) qui franchement n’a rien demandé pour se retrouver là-dedans ! Il n’y a pas à dire, j’adore Isabelle !

Quant à Jace, je ne sait pas si je l’ai vraiment aimé ou pas… Il est sexy, intrigant, puissant, mystérieux et drôle (quoiqu’un peu mégalo), mais des fois je n’ai pas compris ses réactions et ça sonnait limite ridicule quand il parlait. Donc bon…perturbant quoi !

Le style de Cassandra Clare est très fluide donc forcément on lit vite ce livre, cependant, j’ai eu du mal à vraiment me mettre dedans avant la 150e page, ce qui est dommage, j’espère vraiment plus apprécier la suite, sinon je ne pense pas continuer. Un bon 15/20 mais ce n’était pas transcendant non plus.

Publicités

Une réflexion au sujet de « La cité des ténèbres 1 : La coupe mortelle, Cassandra Clare »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s