Historique

Les médecins ridicules : en coulisses avec Molière, Laure Bazire

Titre : Les médecins ridicules : en coulisses avec Molière
Auteur : Laure Bazire
Edition : Nathan Poche
Pages : 126
Prix : 5,50€
4e de couverture : « Paris, XVIIe siècle. Jean-Armand de Mauvillain se rend de toute urgence chez son ami Molière qui l’a fait appeler au chevet de son enfant malade. Le comédien est désespéré : il a déjà subi le dédain et les mauvais conseils du grand Daquin, l’un des médecins du roi Louis XIV. Malgré toute la science de Mauvillain, l’enfant meurt. Dès lors, à travers ses pièces, Molière n’a de cesse de dénoncer le charlatanisme de Daquin et de certains de ses éminents confrères… »
Mon avis : 

Je continue dans les lectures courtes avec ce roman historique sur les coulisses des pièces de Molière. 
L’histoire est narrée par un ami de Molière, Mauvillain, un médecin. Alors que le fils de Molière est malade, le médecin du roi vient chez lui, mais au lieu d’examiner son fils, il ne lui réclame que le loyer de la maison et s’en va. Molière en garde une profonde rancune envers les médecins, et on le voit écrire des pièces comme Dom Juan où il les critique. 
Ce roman jeunesse reflète bien les combats de Molière contre les médecins et les bigots, et je trouve qu’il leur donne une profondeur de part cette dimension un peu de vengeance. L’histoire est simple et c’est limite un récit de la vie de Molière, de son évolution entre l’écriture de Dom Juan et celle du Misanthrope (où il abandonne ses éclats contre les médecins et autres). 
Au vu de la petite taille du livre, je ne me suis malheureusement que peu attachée aux personnages, cependant cela ne m’a pas manqué. En fait j’ai trouvé qu’on en savait peu sur eux au final. Il n’y a qu’un seul personnage qui m’ai marqué, c’est Armande, la seconde femme de Molière, que j’ai trouvée tout bonnement infecte ! Elle est égoïste et tout ce que je déteste chez un personnage. Certes elle est beaucoup plus jeune que Molière, mais personne ne l’a forcée à se marier que je sache ! 
Le ton du roman reste cependant très léger, l’histoire n’est pas énormément approfondie et la plume de l’auteur n’est pas marquante. Pourtant, ce n’est pas un mauvais roman, c’est un roman jeunesse qui donne envie de lire du Molière mais sans plus, pour moi ce roman ne cherche pas à exister en temps que tel, mais juste à exister pour donner envie de découvrir Molière, et ça marche. Un 14/20 selon moi. 
Publicités

Une réflexion au sujet de « Les médecins ridicules : en coulisses avec Molière, Laure Bazire »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s