Contemporain·Lib-Lit

Le coeur entre les pages, Shelly King

Titre : Le coeur entre les pages
Auteur : Shelly King
Edition : Préludes
Pages : 384
Prix : 14,60€
4e de couverture : « Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages. »
Mon avis : 

J’avais repéré ce livre il y a quelques mois avant de l’acheter aux Etonnants Voyageurs. Le pitch me tentait beaucoup : c’est l’histoire de Maggie, une femme trentenaire qui s’est faite viré d’une entreprise qu’elle avait contribué à créer. Alors qu’elle traîne au Dragonfly, la librairie dirigée par son voisin Hugo, son meilleur ami Dizzy lui propose quelque chose : participer à un club de lecture dirigée par une dame du conseil d’administration de l’entreprise qui l’a virée, et qui, si on lui en met plein la vue, peut réintégrer Maggie dans l’entreprise. Le roman ? « L’amant de Lady Chatterley ». Hugo lui en déniche un vieil exemplaire en ruine, dedans, des notes, une correspondance entre Henry et Catherine, deux inconnus, et sur le livre, une date : 1961. Entre lecture, recherche et remise sur pieds de la librairie, Maggie va se découvrir et découvrir ce pour quoi elle est faite.

J’ai bien aimé cette petite histoire. L’atmosphère m’a forcément beaucoup plu, il y a de nombreuses références littéraires qui m’ont fait sourire et j’ai eu l’impression de sentir l’odeur des vieux livres avec un chat qui me regardait. J’ai apprécié que ce livre soit vraiment centré sur la découverte que Maggie fait d’elle-même, et pas sur une quelconque romance qui lui fait voir le monde différemment.

J’ai beaucoup aimé les différentes relations entre les personnages et leurs évolutions. Je les ai trouvées particulièrement bien décrites et réelles. Tout n’y est pas rose, certaines personnes changent, … La personnalité de Maggie se révèle plus complexe qu’elle ne semble au premier abord. On voit que c’est vraiment une femme perdue, anéantie par son licenciement. Son dénuement est plus moral que matériel et la voir remonter doucement la pente comme ça c’est très beau et encourageant !
Au contraire de Dizzy que j’ai trouvé très superficiel, les personnages d’Hugo et de Jason m’ont beaucoup touchée. Je les ai trouvés à la fois fragiles et forts, ils sont chacun émouvants à leur manière et j’étais triste de les quitter.

En ce qui concerne la plume de l’auteur, j’ai eu un peu de mal au début car je l’ai trouvé assez dense et je ne m’y attendais pas. Cependant, une fois que je m’y suis habituée, j’ai bien aimé son style. Ce roman est une histoire  très agréable à lire, elle donne envie de se pelotonner sous une couette, avec un chocolat chaud et un bon roman ! Un joli 16/20. 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Le coeur entre les pages, Shelly King »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s