Classique·Conte·Fantastique·Jeunesse

Un chant de Noël, Charles Dickens

Titre : Un chant de Noël
Auteur : Charles Dickens
Edition : Folio Junior
Pages : 154
Prix : 6,10€
4e de couverture : « C’est la veille de Noël, les rues sont animées et chacun prépare joyeusement le réveillon. Le vieux Scrooge, avare et solitaire, est furieux. Il refuse l’invitation de son neveu et s’enferme chez lui. C’est alors que le fantôme de son ancien associé lui apparaît, suivi bientôt de trois autres spectres, plus inquiétants les uns que les autres. Scrooge est entraîné malgré lui dans un fabuleux voyage à travers le temps.«J’ai tenté, à travers ce petit livre plein de fantômes, de donner forme à une Idée qui ne doit en aucun cas fâcher mes lecteurs, ni les monter les uns contre les autres, ou contre la saison, ou contre moi-même. Qu’elle hante agréablement leurs maisons, et que personne ne souhaite jamais la faire disparaître. »
Mon avis : 

Dernière lecture de Noël avec ce classique qui se lit magnifiquement bien. 
Je pense que tout le monde connait l’histoire de Scrooge, au moins dans les grandes lignes, ne serait-ce que parce que Picsou en est l’image parfaite. Scrooge est un vieil homme avare. A Noël, il reçoit la visite des fantômes des Noëls passé, présent et futur, ce qui va le faire réfléchir sur son comportement. 
J’ai beaucoup aimé cette histoire. En la lisant, j’ai retrouvé la magie de Noël que j’aime tant, l’esprit de partage et de famille, la bonne nourriture et les jolies lumières. Dickens a réussi à créer une histoire magique alors que ça aurait pu être un peu inquiétant vu les fantômes. Je ressors de ce roman avec en tête une image relativement sombre mais illuminée de pleins de petites lumières et de pointes de couleur, une atmosphère mystique et joyeuse. 
J’ai aimé suivre Scrooge, découvrir son histoire grâce au fantôme du passé, puis l’histoire des gens qui l’entourent. Et par ce biais de l’observation de Scrooge, on observe nous aussi la vie de cette époque (le XIXe il me semble), les différentes manières de passer Noël, notamment dans les familles anglaises à revenus moyens. 
Les personnages sont très intéressants car ils évoquent tous une réalité sociale différente : on a le vieux riche et acariatre, le neveu moyennement riche mais heureux en ménage et le serviteur assez pauvre mais qui se contente de peu car il a sa famille autour de lui. J’ai aimé me plonger dans leur vies, même si parfois c’était triste, voir leur joie de vivre, même s’ils sont pauvres, ça fait plaisir, ça donne le sourire et il n’y a rien de mieux à cette période de l’année. 
J’ai apprécié de voir Scrooge évoluer, même si globalement je trouve qu’il évolue très vite (ça veut peut-être dire qu’il n’était pas si pourri que ça et que c’était juste une image qu’il se donnait). Il y a une vraie réflexion sur la bonté de l’être humain et l’importance de la générosité et de la famille, deux notions assez essentielles selon moi ! 
Et gros point bonus, en le lisant, c’est tellement fluide et bien écrit que je n’ai pas eu l’impression de lire un classique ! C’était un vrai bonheur, le juste milieu entre l’écriture jeunesse et l’écriture soutenue ! Un magnifique 18/20 donc pour ce classique qui ne semble pas en être un ! 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s