Fantastique·Mythologie

Percy Jackson 2 : La mer des monstres, Rick Riordan

Titre : La mer des monstres
Auteur : Rick Riordan
Edition : Le livre de poche jeunesse
Pages : 352
Prix : 6,90€
4e de couverture : « Lorsqu’une simple partie de foot se change en bataille contre un gang de cannibales géants, Percy le demi-dieu a un terrible pressentiment. Comme le lui annonçaient ses étranges cauchemars, les frontières magiques qui protègent la Colonie des Sang-Mêlés sont empoisonnées. Pour sauver leur domaine, Percy et ses amis devront parcourir la mer des Monstres, qui porte bien son nom. »
Mon avis :

Après avoir vu le film il y a un an, j’avais envie de me replonger dans la série de livres pour pouvoir avoir une suite.

Dans ce tome-ci, l’arbre de Thalia, qui protège l’entrée de la colonie, a été empoisonné et les monstres commencent donc à affluer. Pour lutter contre ça, Annabeth et Percy doivent ramener la Toison d’Or, et pour cela traverser la mer des monstres, celle qu’Ulysse a traversé pendant son odyssée, et si au passage ils peuvent sauver Grover du géant Polyphème, ce n’est pas plus mal !

Revoir l’histoire d’Ulysse à notre époque était très sympa, j’ai beaucoup rigolé à certains passages, tremblé un peu à d’autres. J’ai apprécié l’actualisation des mythes de Circé et des sirènes et ce que les personnages apprenaient sur eux-mêmes en les affrontant. Dans ce second tome, on en apprend plus sur la prophétie qui désigne le destin de Percy et la fin m’a beaucoup surprise, elle remet tout en cause !

Tout comme le premier tome cette histoire peut se suffire à elle-même, cependant l’élément de la fin suggère enfin une intrigue conductrice pour les autres tomes. Le premier tome aurait en effet pu ne pas bénéficier de suite, c’est un peu plus délicat ici. Je n’ai tout de même pas vraiment vu l’intérêt de Luke dans ce tome, il est certes méchant mais il n’apporte pas grand chose à l’intrigue. Au contraire, j’ai adoré le personnage du gentil cyclope, il donne une grande profondeur à l’histoire, permettant d’aborder des thèmes comme le rejet de la différence, les préjugés, les familles recomposées,…

Au programme donc ? De l’action, de l’humour, de la mythologie, le cocktail gagnant que Rick Riordan sait très bien mener ! Un beau 16/20 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s