Fantasy·Jeunesse·Light Novel

Dan Machi 2 : La légende des Familias, Fujino Omori & Suzuhito Yasuda

Dan Machi 2Titre : Dan Machi 2
Auteurs : Fujino Omori & Suzuhito Yasuda
Edition : Ofelbe
Pages : 318
Prix : 12,90€
Résumé : «  »Enchantée de faire votre connaissance, aventurier. » C’est par ces mots que Lili, une porteuse semi-indépendante, aborde Bell, afin de le pousser à faire équipe avec elle. Malgré ses suspicions à l’égard de la jeune fille et de ses motivations, il décide tout de même de lui laisser une chance, en s’associant temporairement à la jeune femme. Grâce à son aide, Bell réussit à s’enfoncer plus profondément dans le Donjon, accumulant rapidement expérience et richesse. Néanmoins, la Familia de Soma, à laquelle Lili appartient, a une très mauvaise réputation. Selon la rumeur, ses aventuriers deviendraient de plus en plus agressifs lorsqu’il est question d’argent. Il se murmure même qu’un mystérieux vin divin leur permettrait d’asservir ceux qui ont le malheur d’y goûter… »
Mon avis : 
 
Un deuxième tome que j’attendais avec impatience, même si je me demandais où il pouvait bien mener.

Bell est encore bien naïf, il est approché par un porteuse petite et mystérieuse, Lili, qui fait également partie d’une autre Familias, celle du dieu Soma. Rapidement une amitié se noue entre eux, mais des événements étranges se produisent.

La narration est assez intéressante, on suit Bell avec un point de vue extérieur, de même que Lili, mais le narrateur est omniscient donc on a un peu des pensées de Lili. Dès le début la frustration se met en place : on sait que Lili n’est pas toute blanche dans les problèmes de Bell et c’est horrible de ne pas pouvoir entrer dans le livre pour lui ouvrir les yeux ! C’est également frustrant car on ne sait pas où veut en venir Lili, quelles sont ses motivations.

L’histoire en elle-même est sympa et apporte une réflexion sur l’addiction et sa relation avec le pouvoir : en quoi elle le sert, les difficultés de s’en sortir, ses conséquences,… La thématique de la violence est également abordée de manière intéressante : la violence envers les femmes et les faibles, le fait que la violence entraine toujours la violence quelle que soit sa forme.

J’aime ce format de courtes histoires relativement séparées les unes des autres mais au sein d’une même grande histoire : celle de l’évolution de Bell et de sa Familia. On a donc une histoire sympa, mais un vrai suivi des personnages. Hestia par exemple, est beaucoup moins présente dans ce tome, mais parce qu’elle a évolué, elle est devenue plus mature et travaille durement. 
Quant à Bell, même s’il craque toujours pour les filles à droite et à gauche, il a pris en maturité puisqu’il sait à peu près reconnaître les dangers, il se pose des questions. Ceci dit, j’ai aimé qu’il garde sa naïveté et sa gentillesse, c’est un personnage profondément pur et c’est très agréable à suivre. 
Et Lili, c’est un personnage complexe. Tout au long du roman je n’ai pas su si je l’appréciais. Car on la voit faible et adorable avec Bell, tout en ayant en tête ses méfaits et intentions à court terme. C’est un sentiment particulier et j’applaudis l’auteur de l’avoir fait ressentir au lecteur.

Un bon second tome donc, je me demande encore comment cela va se renouveler pour la suite, en attendant c’est un bon 16/20.


EOLEHey ! Moi c’est Eole ! Ici je partage un peu toutes mes passions : la lecture, la musique, un peu d’expériences personnelles et quelques astuces ! Pour ce qui est de la littérature, je chronique aussi pour le site Songe d’une nuit d’été !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s