Manga·Romance·Yaoi

Ikumen After 1, Kazuma Kodaka

Ikumen After 1, Kazuma KodakaTitre : Ikumen After
Auteur : Kazuma Kodaka
Edition : Taifu Comics
Pages : 200
Prix : 8,99€
Résumé: « Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d’un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l’éducation de son fils en même temps. C’est alors qu’il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques… »

 

Mon avis : 
 
Je suis ravie d’avoir pu découvrir ce manga yaoi (relation homme/homme) et j’en remercie les éditions Taifu Comics et Livraddict pour m’avoir permis de le recevoir !
Je me suis plongée avec confiance dans cette histoire que je savais être mignonne car elle met en scène deux pères célibataires, obligés, par la force des choses, à gérer seuls leur bout de chou. Et effectivement, voir ces papas galérer mais déborder d’amour pour leur fils c’est juste adorable. On sent qu’ils les aiment et ça fait chaud au coeur. La difficulté des pères célibataires est très bien abordée, que ce soit par Asakura qui doit vivre avec le deuil de sa femme en plus, ou Kentaro avec le secret que l’on apprend dans le manga. Ils font de leur mieux, ont du mal, mais s’entraident. Asakura apprend au contact de Kentaro, c’est ainsi une jolie amitié qui nait…et même plus. 
C’est là que j’ai eu un peu de mal. J’ai trouvé que la mise en place de ce « plus » était trop rapide. Je m’attendais à une prise de conscience lente, qui reste dans la mignonitude. Or, Kentaro sait dès le début qu’il est attiré, et ça le met dans le rôle du dragueur invétéré, ce qui casse un peu l’amitié qu’on voit naître entre eux. J’ai trouvé ses tentatives grossières et ça brisait le côté romance toute douce qui avait été instauré et auquel je m’attendais.
De même, j’aurais aimé en apprendre plus sur le passé de nos deux protagonistes, ce qu’on en apprend est trop ténu. Heureusement j’ai bon espoir d’en savoir plus dans le second tome !
Quant aux enfants ? C’est possible d’être aussi adorable ? Ils incarnent l’innocence la plus totale dans ce manga, que ce soit dans l’exubérance comme le fils de Kentaro, ou dans la timidité comme celui d’Asakura. Leur amitié à eux est également belle, vraiment j’ai adoré !
Un premier tome très prometteur, j’ai hâte de lire la suite et c’est un 16/20.

EOLEHey ! Moi c’est Eole ! Ici je partage un peu toutes mes passions : la lecture, la musique, un peu d’expériences personnelles et quelques astuces ! Pour ce qui est de la littérature, je chronique aussi pour le site Songe d’une nuit d’été !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s