Fantastique

Les chroniques de Dani Mega O’Malley 2 : Burned, Karen Marie Moning

2d9b4-burnedTitreBurned

AuteurKaren Marie Moning

EditionJ’ai Lu

Pages542

Prix13,90€

Résumé« Ce soir, j’ai peut-être vaincu l’un des pires Unseelies de tous les temps, mais le silence et la désolation qui règnent dans ce qui était autrefois le coeur de Temple Bar me donnent le cafard. Je veux retrouver mon Dublin. Je veux que cette foutue glace disparaisse. Alors que je viens de faire halte, maussade, l’extrémité d’un objet dur et pointu se pose soudain dans mon dos. – Lâche ton épée, Dani, dit Mac derrière moi. »

Mon avis : 

J’étais impatiente de lire ce septième tome de ma saga chouchoute…mais c’est surement celui que j’ai le moins aimé !

J’avais plutôt bien apprécié le tome précédent, qui était du point de vue de Dani, mais là j’avoue avoir trouvé ce tome très lent. Cette fois, on alterne entre plusieurs points de vue, mais le principal que l’on retrouve c’est celui de Mac (qui m’avait un peu manquée j’avoue) car Dani a tout simplement disparu en royaume faë ! Et c’est là que j’ai eu un souci… En fait, la mythologie instaurée par l’auteur depuis le début ne fait que se complexifier…et j’ai été totalement perdue ! Notamment à propos du personnage Jada.

L’histoire m’a parue très brouillone, je me perdais dans les personnages, les multiples intrigues etc. Je ne retrouvais pas cette fluidité qui m’avait tant plu dans la saga. Entre les problèmes à l’abbaye, les conséquences du Roi du Givre Blanc, la perte de Dani, la perfidie du Sinsar Dubh, le sauvetage de Christian à organiser et les conflits politiques entre Seelies/Unseelies/Ryodan/Barrons j’étais larguée ! Cette multitude d’informations a fait que je ne me suis pas vraiment attachée à l’histoire, il n’y avaient que quelques passages qui retenaient mon attention car justement, ils recelaient des informations.

Bon, tout de même un bon point pour tout ce que l’on apprend à propos du Sinsar Dubh et de Dani, car ça remet en cause beaucoup de choses.

De même avec les personnages, je ne me souvenais pas d’une Mac si sombre (bon là ok j’accuse ma mémoire de poisson) et d’un Barrons aussi casse-pieds ! En fait, je ne pensais pas mais je crois que Dani et sa fragilité, sa jeunesse m’ont manquée dans ce tome, tant que m’étais habituée à la lire dans Iced.

Un tome bien en dessous des premiers donc mais qui reste ma saga chouchoute donc un 15/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s