Fantastique·Jeunesse·Light Novel·Science-Fiction

The Irregular at Magic High School 1, Tsutomu Sato

the irregular at magic high schoolTitreThe Irregular at Magic High School

AuteurTsutomu Sato

EditionOfelbe

Pages429

Prix19,90€

Résumé« En 2095, trente ans après l’intervention des magiciens qui mirent fin à la Troisième Guerre mondiale, la magie, autrefois fruit des mythes et légendes, est devenue une technologie courante tout comme les pouvoirs qu’elle procure. Tatsuya Shiba et sa jeune soeur Miyuki ont tous deux rejoint la plus prestigieuse de toutes les écoles de magie, mais si l’un est relégué au rang des élèves les moins doués, l’autre est considérée comme un véritable prodige. Alors qu’il ne rêvent que d’une scolarité sans histoire, les consipirations et les menaces pesant sur l’académie les forceront à agir ! »

Mon avis : 

Après avoir impatiemment attendu ce livre qui me promettait beaucoup de choses, il sera malheureusement ma première déception chez Ofelbe…

J’ai lu la moitié avec peine. Sur le conseil d’une amie, j’ai ensuite regardé l’animé pour me mettre dedans, mais non, rien n’y a fait. S’il y a bien eu quelques passages captivants, je n’ai pas réussi à accrocher à ce light novel, même si je dois en reconnaître les mérites.

Car oui, même si je n’ai pas accroché, il faut avouer que l’histoire est géniale ! L’univers développé se situe dans notre futur, la magie est devenue une sorte de science mais au sein de la société, une barrière morale est créée car les magiciens se croient supérieurs. De là, naissent des conflits politiques, et au sein même de l’école de nos héros, une sorte de ségrégation est mise en place entre la Première Classe qui regroupe les élèves les plus doués en magie, et la Second Classe qui regroupe les moins doués. Malheureusement, l’action n’arrive que tard dans le livre et si les quelques combats sont passionnants, ils sont parfois détournés au profit de longues explications techniques à propos du fonctionnement de la magie, qui ne sont pas toujours très compréhensibles.

Ces explications avaient beau être très intéressantes, elles cassaient le rythme du récit. De même, un autre point qui m’a gêné a concerné le traitement des personnages et leurs interactions. Je ne les trouvais pas naturels et c’était difficile du coup de m’attacher à eux. En fait, tous sont très mystérieux et à part nous donner des soupçons sur chacun, le livre ne nous apprend pas grand chose. 

Le petit point plus léger qui m’a fait sourire de temps en temps a été la relation très spéciale et ambigue qui unie Tatsuya et Miyuki, à la fois fraternelle et parfois plus (en tout cas selon Miyuki). Et également la relation entre Erika et Léo, sorte d’amour vache qui apportait un peu de détente dans ce livre très théorique et informatif sur la pratique de la magie comme une science technique.

Un avis plus que mitigé donc, car le fond du livre est bon, mais le traitement et l’écriture n’ont pas réussi à me captiver et c’est donc un 13/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s