Coup de coeur·Fantastique·Fantasy

Caraval, Stephanie Garber

27883214TitreCaraval

AuteurStephanie Garber

EditionBayard

Pages479

Prix17,90€

RésuméBienvenue à Caraval ! Le spectacle le plus extraordinaire de tous les temps ! Vous y verrez plus de merveilles que le commun des mortels au cours de toute une vie. Mais avant que vous vous plongiez dans notre univers, gardez à l’esprit qu’il s’agit d’un jeu… Nous tenterons de vous convaincre que ce qui se passe au-delà de ce portail est réel, mais ce n’est qu’illusions. Alors prenez garde à ne pas trop vous laisser emporter. Car les rêves qui se réalisent peuvent être magnifiques, mais ils peuvent aussi se transformer en cauchemars si l’on ne se réveille pas…

Mon avis : 

Je l’ai vu beaucoup tourner à sa sortie, mais je me suis lancée dedans à l’aveuglette et quel bonheur ! J’ai retrouvé la magie particulière que j’avais déjà eu avec « Le cirque des rêves » d’Erin Morgenstern.

On suit ici Scarlett qui vit avec sa soeur sous le joug de son père tyrannique et rêve de participer à Caraval, une sorte de jeu mêlant rêve et réalité, dirigé par un certain Légende. J’ai tout simplement adoré ce livre qui mêle magie et réalité. Pour le coup, on ne peut pas l’accuser de manquer d’originalité, et c’est ce genre d’originalité qui manque dans la littérature d’aujourd’hui à mon sens. On ne sait pas où est la magie et où est le réel, c’est perturbant mais incroyablement prenant. On s’émerveille à chaque page des inventions, des images, des objets que crée Stephanie Garber ! Elle m’a menée en bateau du début à la fin, je ne savais pas qui mentait et qui disait la vérité, et la fin m’a paru de ce fait encore plus époustouflante car c’était un retournement de cerveau total !

Si j’ai eu un peu de mal avec Scarlett et Tella au départ, que je trouvais un peu énervantes sans arriver à mettre de mots sur le pourquoi, j’ai fini par m’attacher à Scarlett. Elle se révèle inquiète, responsable, prête à tout pour sa soeur, amoureuse, triste, courageuse,… Avec Julian ils forment un parfait duo : chacun compense les erreurs de l’autre et ils se révèlent mutuellement : Julian en devenant plus doux et Scarlett plus forte.

Stephanie Garber a une plume particulière. Elle joue beaucoup du lexique des couleurs pour décrire les sentiments et les sensations, ça donne un récit très imagé et qui accentue l’aspect onirique du roman. C’est un genre de plume que j’aime particulièrement car ça donne un petit quelque chose en plus qui rend la lecture spéciale. Ce roman est un réel coup de coeur, je ne peux que vous invitez à entrer dans Caraval mais à faire attention aux apparences, pour moi c’est un 20/20 et j’attends avec impatience le deuxième tome.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Caraval, Stephanie Garber »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s