Contemporain

Candidate, Christine Féret-Fleury

TitreCandidate

AuteurChristine Féret-Fleury

EditionHachette

Pages320

Prix18€

RésuméBrillante étudiante en sciences politiques, Laure Meziani est la secrétaire personnelle de Pierre de Morangles, le candidat aux électorales du Nouveau Parti du Centre. La fascination qu’elle lui voue est sans borne, et, lorsqu’il semble enfin la remarquer, elle profite de ces heures volées sans penser au lendemain. Mais après leur première nuit, elle ne s’attendait pas à se réveiller à côté d’un cadavre ! Pas plus qu’elle ne s’attendait à plonger dans l’envers du décor qui accompagne cette mort aussitôt transformée en évènement médiatique et maquillée en en argument de campagne. Car si la vie de Laure lui semble s’arrêter, la campagne, elle, ne doit pas s’interrompre, et ce qu’il faut désormais au NPC, c’est surprendre… Quelle plus habile surprise qu’un nouveau visage, que personne ne connaît, que personne n’attend : celui de Laure. Alix de Morangles, charismatique veuve de Pierre et avocate renommée, a décidé de faire de la jeune femme la nouvelle candidate du parti, modulant son image, s’appuyant sur son ambition pour camoufler sa naïveté et son manque d’expérience. Première surprise, Laure sera la première conquise par ce défi : grimper les échelons, acquérir du pouvoir. Laure n’est pas si naïve ; elle sait qu’elle va devoir se battre pour se faire une place dans un cercle très fermé… et surtout pour y rester. Jusqu’où ? Jusqu’à quand ?

Mon avis : 

Je lis peu de livres sur la politique, Netgalley était donc l’occasion d’en découvrir un, d’autant que j’avais déjà lu des romans de cette auteur et que j’adore sa plume.

On suit alternativement Laure, une jeune et brillante carriériste qui se retrouve propulsée candidate d’un parti, soutenue par la femme de son amant ; et Renate, une journaliste dont le frère Aubry semble s’intéresser au NPC (le parti de Laure), pour régler un obscur secret familial. Si je l’ai commencé en étant un peu perplexe, je dois dire que la plume de Christine Féret-Fleury a le don d’être captivante. Une fois commencé, difficile de lâcher ce livre avant sa fin.

J’ai beaucoup aimé la représentation des manipulations politiques : passant par le sexe, l’alcool, la drogue, les secrets. Plusieurs intrigues se mêlent tout au long du roman pour ne se dénouer et se relier uniquement à la fin, créant ainsi la surprise. On suit aussi bien l’intrigue familiale d’Aubry et Renate, que celle du mariage d’Alix, de la copine de Renate,…

Les personnages sont plus complexes qu’ils n’y paraissent, notamment Laure qui passe d’une jeune ingénue à une femme politique accomplie qui mène sa barque sans faillir. Sa relation avec Alix est passionnante et en même temps malaisante car elle n’est que le fruit de manipulations incessantes. Il est dur de cerner Alix justement à cause de cette relation : tient-elle réellement à Laure ? De même, la relation entre Renate et Aubry donne à réfléchir car si elle semble belle et joyeuse au début du roman, elle se révèle vite pleine de rancoeur et de secrets.

Je ne peux que regretter un manque d’approfondissement des autres personnages comme le père de Renate et Aubry qui pourrait avoir un rôle plus important, ou Lou que l’on connait finalement assez peu.

Toujours est-il que j’ai vraiment bien aimé ce roman, il dépeint le jeu politique de façon très sombre et dure, mais est-ce faux ? Un livre intéressant en cette période d’élections et un bon 16/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s