BD·Conte·Fantastique·Graphic Novel·Religion

Habibi, Craig Thompson

TitreHabibi

AuteurCraig Thompson

EditionCasterman

Pages672

Prix29€

RésuméAncré dans un paysage épique de déserts, harems et bâtiments industriels, Habibi raconte l’histoire de Dodola et Zam, deux enfants liés par le hasard, puis par un amour grandissant. Réfugiés dans l’improbable épave d’un bateau échoué en plein désert, ils essaient de survivre dans un monde violent et corrompu. Seule la sagesse des récits narrés par la jeune femme, issus des Livres sacrés et des traditions orientales, pourra les protéger de l’avidité des hommes. A la fois contemporain et intemporel, Habibi est une histoire d’amour aux résonances multiples, une parabole sensible et lucide sur le monde moderne et la relation à l’autre.

 

Mon avis :

Cette bande-dessinée m’a été recommandée par mon amie Lily et je suis ravie de l’avoir trouvée à la Bibliothèque Universitaire.

A travers des dessins semblant être faits au pinceau à encre et un trait magnifique et précis, on suit une jeune fille qui a été tour à tour mariée de force alors qu’elle n’était qu’une enfant, puis esclave avant de s’échapper en emmenant avec elle un petit garçon noir. Ensemble ils se réfugient sur une carcasse de bateau dans le désert et y vivent grâce à une oasis sacrée et des échanges avec les marchands itinérants. Le récit alterne présent où la jeune fille est enceinte d’un sultan qui la retient dans son harem, et le passé où elle se rappelle sa vie avec le petit garçon. Le tout est ponctué des récits qu’elle lui raconte pour l’endormir et qui mêle le Coran et l’imagination.

Au début j’ai été un peu perdue par le récit qui mêle plusieurs époques ainsi que des récits à tiroirs, un peu comme les Mille et Une Nuits. Mais j’ai ensuite pris mes marques ainsi qu’un grand plaisir à suivre les aventures de nos héros. A travers leur histoire, l’auteur aborde de nombreux thèmes : l’esclavage, la mutilation, la transexualité, le commerce sexuel, l’amour, la famille, le sens du devoir, l’évolution des villes, les bidonvilles,…

C’est une bande-dessinée pour adultes, tant par les thèmes abordés que pour la trame narrative qui demande une réelle réflexion pour l’apprécier. Pour ma part j’ai adoré et elle me restera un bon moment en tête. La fin m’a laissée quelque peu perplexe mais en y réfléchissant, c’est une boucle qui est bouclée, et il n’y avait pas d’autre fin possible. Un texte très beau, très émouvant, que je recommande avec un beau 17/20.

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Habibi, Craig Thompson »

  1. Jolie découverte, merci! Je l’avais déjà vu passer en librairie, et étant très attirée par l’orient fantasmé, j’avais mis un peu le nez dedans… Tu m’as convaincue, je l’ajoute dans ma wl! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s