Contemporain·New Romance·Romance

Confess, Colleen Hoover

TitreConfess

AuteurColleen Hoover

EditionHugo Roman

Pages360

Prix17€

RésuméAuburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait. Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Mon avis : 

Si ce n’est pas le meilleur de Colleen Hoover, j’ai tout de même beaucoup apprécié ce roman.

Les premières pages nous montrent Auburn qui doit quitter Adam, son petit-ami, car celui-ci est mourrant. Par la suite on retrouve Auburn cinq ans plus tard, au Texas, où elle est en relations avec la famille d’Adam, tout en développant une attirance pour Owen Gentry, un galeriste. Les deux ont des secrets et vont devoir se découvrir malgré ça.

C’est une histoire très belle qui aborde autant les thèmes de l’amour, que de la reconstruction personnelle et les problèmes de famille. La grande question ici est bien de concilier famille et vie amoureuse que l’on souhaiterait indépendante du carcan familial.

La relation que nouent Owen et Auburn est très touchante car elle repose sur des bases fragiles mais avec l’intense conviction que l’autre est la bonne personne. Ca donne un certain charme à ces personnages, notamment à Owen, qui individuellement ne m’a pas touchée plus que ça. J’ai en revanche beaucoup aimé Auburn que l’on suit finalement depuis son adolescence. Aujourd’hui adulte et avec des problèmes de famille, elle doit agir non seulement pour elle mais aussi pour une autre personne qui compte plus que tout à ses yeux. C’est surement cet attachement à Auburn qui rend Trent et Lydia si désagréables. Même avec la meilleure volonté du monde, je n’ai pas eu d’autre envie que de les tarter tant ils m’ont énervé avec leur égoïsme et leurs manipulations !

Si Colleen Hoover ne m’a pas autant surprise et captivée avec cette histoire qu’avec « Hopeless », il n’en demeure pas moins que c’est une très belle romance qui ne tombe pas dans le cliché et est addictive. La fin est particulièrement puissante je trouve, c’est une très belle conclusion. Un beau 17/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s