Historique·Romance

Le souffle des feuilles et des promesses, Sarah McCoy

TitreLe souffle des feuilles et des promesses

AuteurSarah McCoy

EditionMichel Lafon

Pages333

Prix21,95€

RésuméHallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère qui adore écrire. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.
Commence alors un chassé-croisé qui durera une dizaine d’années, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre ou la France. Tandis que Hallie Erminie rencontre le succès grâce à ses livres, Post Wheeler se destine finalement à une carrière politique. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens grandissent mais le destin semble peu enclin à les réunir. Oseront-ils s’avouer leur amour ?

Mon avis : 

Après avoir entendu tant de bien de cette auteur pour ses deux précédents romans, je ne pouvais que solliciter ce dernier livre sur Netgalley, et je remercie l’éditeur d’avoir approuvé ma demande.

Dès les premières pages, l’ambiance est posée : nous sommes dans le Sud de l’Amérique, meurtri par la guerre de Sécession, ampli de ressentiment envers le nord et les Yankees mais en même temps attiré par la modernité des états du nord. Hallie Erminie ne rêve que de devenir une grande écrivain, et pour cela elle part à la conquête de New York, son manuscrit sous le bras. Elle y rencontre Post Wheeler, un journaliste désabusé par la profession et éternel célibataire. Au gré du roman, ils se croisent, se détestent et s’attirent irrémédiablement alors que chacun poursuit sa carrière malgré les déconvenues.

La grande force de ce roman, c’est sans conteste l’ancrage historique que lui a donné Sarah McCoy. Le climat post guerre de Sécession est palpable dans les préjugés que subit Hallie en tant que sudiste dans le nord. Cela ne lui facilite bien évidemment pas la tâche dans sa quête de reconnaissance, mais en même temps ça la singularise et la presse n’hésite pas à tourner ce côté d’elle en dérision pour la rendre célèbre. L’autre force du roman est liée à ceci : l’histoire montre le rôle de la presse. Hallie, grâce à son succès est vite entrainée dans la spirale de la presse et de la communication et on voit alors toutes les manigances qui entrent en jeu : mises en scène, propos déformés, tout est utilisé pour faire vendre ! Avec une plume incisive et sous couvert de romance et de course au succès, c’est une critique de la presse qui est faite ici, et on se rend compte que cette critique est finalement intemporelle car encore valable aujourd’hui.

Heureusement pour elle, notre Hallie Erminie est un personnage fort. Toute en justesse, elle dépasse le rôle de femme qui lui a été assigné par la société, mais en même temps elle connait ses limites et Sarah McCoy n’en fait pas une héroïne qui dépasse tous les préjugés et les obstacles de son temps, ce qui serait un peu trop idéaliste. Tout est en nuances, et c’est d’ailleurs également le cas de Post Wheeler : à la fois insupportable et attachant, perdu dans sa gestion de sa propre vie, il mène une course en avant effrénée pour tenter de se découvrir.

Et la romance alors ? Je dois dire que j’ai été plus passionnée par le parcours professionnel des personnages que par leur histoire d’amour mais il faut avouer qu’elle est touchante (et très frustrante !). Elle demeure toutefois légère, donc si vous n’aimez pas trop ça mais que l’histoire vous intéresse tout de même, tentez votre chance ! Pour moi c’est un 16/20.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s