Drame·Historique·Sans catégorie·Seconde guerre mondiale

Poussières d’étoiles, Roger Pulvers

TitrePoussières d’étoiles

AuteurRoger Pulvers

EditionAmazon Publishing

Pages : 138

Prix7,99€

Résumé1958. Dans une grotte d’Hatoma, petite île japonaise, trois corps et un journal intime sont découverts. Le journal appartient à Hiromi, une jeune fille de seize ans ayant grandi aux Etats-Unis. Réfugiée à Hatoma lors de la deuxième guerre mondiale, Hiromi découvre un jour deux déserteurs cachés dans une grotte alors qu’elle ramasse du sable étoilé – de petits fossiles en forme d’étoiles. L’un est Japonais, l’autre Américain. Les deux hommes sympathisent malgré la barrière de la langue et, lassés de la guerre et de ses horreurs, ils se créent un espoir commun : survivre, sans plus jamais faire de mal. Hiromi s’occupe d’eux, les nourrit et les soigne, en dépit du danger : si leur secret vient à être découvert, elle risque elle-aussi la mort pour trahison. Alors que la guerre continue de faire rage à l’extérieur, le trio survit jour après jour, à l’abri de la grotte. Jusqu’au jour où la menace pénètre cet antre de paix. 2011. Vingt ans plus tard, une jeune universitaire s’intéresse de plus près à cette histoire. Décidée à éclaircir la part d’ombre qui entoure ce lieu, elle découvre au fil de ses recherches le dénouement de cette histoire captivante d’héroïsme, en des temps où s’engager pour la paix était l’acte le plus dangereux qui soit.

Mon avis : 

Je remercie Netgalley et l’éditeur pour m’avoir permis de lire ce livre si touchant.

Si la première partie du roman se concentre sur la vie d’Hiromi pendant la guerre, vivant seule sur une petite île, les journées rythmées par la recherche de sable étoilé; la seconde partie se concentre sur l’étudiante qui fait un mémoire sur l’histoire d’Hiromi, des années plus tard. Entre temps, Hiromi découvre la présence de deux soldats, un japonais et un américain, qui vivent isolés dans une grotte en attendant la fin de la guerre. A eux trois, ils prouvent que la guerre peut être mise de côté quelques temps et que c’est l’humain qui prime avant tout. Si vous cherchez un roman d’action, passez votre chemin, de même pour une romance. Ici, le temps s’écoule lentement et toujours de la même manière, le tout au coeur de l’ambiance particulière d’une guerre qu’on ne voit pas mais qu’on ressent à chaque instant dans les privations ou le climat de dénonciation.

En plus des trois habitants de la grotte, l’auteur fait apparaître deux soeurs qui m’ont semblé particulièrement étranges, presque folles et flippantes dans leur façon de parler et d’être. Toujours à espionner ou à dépecer des tortues, je suis restée tout le temps persuadée que le danger viendrait d’elles. Quant à nos protagonistes principaux, ils m’ont beaucoup touchée, chacun à leur manière : Hiromi par sa gentillesse et son courage, le japonais par son profond désir de paix et l’américain par sa bonne humeur et son humour à toute épreuve.

Pendant une bonne partie du livre, je l’ai trouvé bon, mais c’est la dernière partie qui l’a rendu vraiment bon : la recherche scientifique donne un tout autre angle à l’histoire et lui apporte une nouvelle profondeur. En peu de pages, Roger Pulvers campe une histoire solide, ancrée dans l’Histoire et pleine d’émotions que je ne peux que recommander, un très beau 17/20 !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Poussières d’étoiles, Roger Pulvers »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s