Contemporain·Coup de coeur·Religion·Vie quotidienne

La tresse, Laetitia Colombani

TitreLa tresse

AuteurLaetitia Colombani

EditionGrasset

Pages 224

Prix18€

RésuméTrois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

Mon avis : 

A voir tous les coups de coeur qui arrivaient sur ce livre, j’ai été ravie de voir ma demande sur Netgalley approuvée ! Et contrairement à « Jamais plus » de Colleen Hoover, j’ai eu le plaisir d’éprouver le même enthousiasme que les autres lecteurs !

Le roman alterne entre les histoires de Smita, Giulia et Sarah pendant quelques mois de leur vie. Sur chaque continent, dans diverses classes sociales, on voit le parcours de femmes qui se battent pour s’élever au-delà de leur condition ou pour donner le meilleure d’elles-mêmes : Smita veut que sa fille ai une meilleure vie qu’elle, Giulia veut sauver l’entreprise de son père et Sarah veut rester au top dans son entreprise malgré sa maladie.

Ce roman c’est avant tout le portrait de trois femmes extrêmement différentes tant par leur personnalité, que leurs conditions de vie et leur éducation. Mais pourtant elles ont en commun le courage, la tenacité et l’envie de faire mieux que ce qu’on attend d’elles. Chacune à leur manière, elles sont touchantes et attachantes. Je me suis peut-être attachée un tout petit peu plus à Smita et Sarah qu’à Giulia, mais les trois m’ont tout de même beaucoup plu.

La plume de Laetitia Colombani est délicate et s’adapte parfaitement à chaque personnalité : tantôt aimante, pleine de rage, tenace,… Les histoires ne se lient qu’à la fin et pourtant elles ne sont pas terminées. C’est comme si l’auteur nous avait montré un pan de la vie de ces trois femmes et qu’on les laissait ensuite continuer sans avoir la certitude que tout se passera bien, contrairement à la plupart des romans. C’est un aspect que j’ai particulièrement aimé car ça donne plus de réalité aux histoires et aux personnages. Ce roman est un beau coup de coeur !

Publicités

2 réflexions au sujet de « La tresse, Laetitia Colombani »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s