Aventure·Contemporain·Fantastique·Jeunesse·Voyage dans le temps

Harry Potter and the Cursed Child, J.K. Rowling

Titre Harry Potter and the Cursed Child

AuteurJ.K. Rowling, Jack Thorne, John Tiffany

Edition : Little Brown

Pages : 352

Prix17,48€

Résumé It was always difficult being Harry Potter and it isn’t much easier now that he is an overworked employee of the Ministry of Magic, a husband and father of three school-age children. While Harry grapples with a past that refuses to stay where it belongs, his youngest son Albus must struggle with the weight of a family legacy he never wanted. As past and present fuse ominously, both father and son learn the uncomfortable truth: sometimes, darkness comes from unexpected places.

Mon avis : 

Un an après tout le monde et en ayant évité tous les spoilers, j’ai enfin lu la pièce de théâtre qui fait office de « huitième » histoire d’Harry Potter. Ca m’a fait agréablement bizarre de lire un Harry Potter dont je ne connaissais pas l’histoire…

On y retourne notre sorcier préféré, 19 ans après, mais surtout son fils Albus, envoyé à Serpentard et ami avec Scorpius Malefoy. Ensemble, et contre l’avis de la majorité, ils vont vivre des aventures dignes de son père.

J’ai beaucoup aimé l’histoire avec le retourneur de temps, qui revient donc sur une incohérence de la saga que l’auteur avait toujours regretté : avec le retourneur de temps, pourquoi ne pas avoir été tuer Voldemort quand il était enfant ? Tout simplement car la moindre petite modification du passé à des influences sur le présent !

L’histoire repose principalement également sur la relation entre Harry et son fils, celui-ci étant son opposé et souffrant de la comparaison constante à son père. Mais on retrouve aussi Malefoy qui souffre de sa réputation d’ex-mangemort et s’en veut beaucoup pour son fils qu’il aime plus que tout depuis la mort de sa femme. C’est tout cet aspect des personnages, confrontés à des problèmes d’adultes qui m’a beaucoup touchée.

Toutefois, malgré ces nombreux points positifs, il est vrai que pour certains éléments, ce livre se rapproche un peu trop de la fanfiction. Je ne peux pas spoiler si ce n’est que le couple B/V est un couple culte de fanfiction mais pour moi ce n’est pas un couple de l’auteur. Il y a clairement une part de fan service dans cette pièce de théâtre, mais si on arrive à en faire abstraction, ça reste une bonne histoire d’Harry Potter que j’ai pris plaisir à découvrir, un joli 15/20.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s