Fantasy·Young Adult

Keeper of the lost cities T.6 : Nightfall, de Shannon Messenger

TitreKeeper of the lost cities/Gardiens des cités perdues

AuteurShannon Messenger

EditionAladdin/Lumen

Pages800/768

Prix18,77€/16€

RésuméSophie Foster traverse une mauvaise passe. Le deuil et l’incertitude la rongent, mais elle sait au moins une chose : elle ne renoncera à aucun prix. Et si les Invisibles ont eu leur part de victoires, la bataille est loin d’être terminée. Le temps est donc venu de changer de tactique, quitte à faire des sacrifices, quitte à reconsidérer ce qu’elle croit. Il peut-être même temps pour Sophie de se fier à ses ennemis… Or, tous les chemins semblent mener à Nocturna – sinistre porte qui mène à un endroit plus lugubre encore. Pour s’y rendre, Sophie et ses camarades passent donc un marché plus qu’inquiétant. Mais rien n’aurait pu les préparer à ce qu’ils vont y découvrir. Les difficultés qu’ils vont affronter les renvoient loin, bien loin en arrière, dans les méandres de leur passé. Le temps manque, les erreurs s’accumulent… s’ils veulent survivre, Sophie et les siens vont devoir joindre leurs forces comme jamais auparavant. Shannon Messenger déploie une fois encore tout son talent ! Le sixième tome de Gardiens des Cités perdu nous entraîne toujours plus profond dans les méandres d’un univers à la fois inquiétant et débordant de magie.


Mon avis : 

6e tome, sixième livre dévoré !

On monte encore d’un cran dans le suspense avec ce roman. En effet, depuis la fin du tome 5, on sait qu’une prisonnière mystérieuse a été libérée par Fintan et que la famille humaine de Sophie court un grave danger. L’auteure nous emmène de rebondissements en rebondissements : on en apprend plus sur le monde des elfes, sur M. Forkle et sur cette famille humaine qu’on a finalement peu connu depuis le début de la saga. Et malgré toutes ces révélations, Shannon Messenger semble en garder beaucoup sous le coude puisqu’elle clôture le roman sur des interrogations encore plus grandes ! Personnellement, je m’interroge sur l’étrange comportement de Silveny…

Du côté des personnages, l’abcès « triangle amoureux » est enfin crevé et ça fait du bien. L’auteur a réussi à rendre la scène touchante, et bien moins énervante que j’aurai pu le penser ! Certes, le triangle n’est pas entièrement résolu mais Sophie commence enfin à se poser des questions. D’ailleurs, elle passe tout le roman à s’interroger sur tout et n’importe quoi : ses sentiments, sa famille humaine, le plan de Fintan, le plan de la mère de Keefe, … Comment sa tête fait-elle pour ne pas exploser ?

De volume en volume, l’histoire prend de l’ampleur et je ne m’ennuie pas. Dans ce cinquième opus, l’auteur interroge sur la notion de bien et de mal, mais également de la folie scientifique. J’ai presque peur quand je songe au fait qu’il ne reste a priori que trois tomes pour clore la série : Shannon Messenger écrit actuellement le tome 8 et il me semble qu’elle avait un jour annoncé que la série en compterait 9. Je suis si attachée aux personnages, c’est un bonheur de les retrouver à chaque fois et de m’émerveiller devant cet univers qui se révèle plus complexe à chaque page… 

3 réflexions au sujet de « Keeper of the lost cities T.6 : Nightfall, de Shannon Messenger »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s