Adaptation·Biographie·Film VS Livre·Historique

Film VS Livre : Geisha

Il y a quelques temps maintenant, je me suis enfin lancée dans la lecture de « Geisha » d’Arthur Golden, qui a été adapté en film sous le titre de « Mémoires d’une geisha » que j’ai donc regardé dans la foulée.

 

Le livre :

Pour avoir un résumé, une fiche détaillée et mon avis sur le livre, je vous renvois à ma chronique ici ! 🙂

 

Le film :

 

 

Titre : Mémoires d’une geisha
Réalisateur : Rob Marshall
Acteurs principaux : Zhang Ziyi, Michelle Yeoh, Ken Watanabe, Koji Yakusho
Bande d’annonce :  

Dès le début j’ai été séduite de retrouver des acteurs que j’avais beaucoup apprécié dans le film « Tigre et Dragon » (un de mes films préférés). L’esthétisme du Japon du début du XXe siècle est là et on est dépaysé dès les premières minutes du film, plongé aux côtés de deux petites filles, dans l’univers mystérieux des geishas. Ce que je peux reprocher au film est peut-être sa lenteur et son manque d’action durant une grande partie mais c’est tout le propre des films historiques qui ne comportent pas de grandes batailles. Pour autant, on ne s’ennuie pas, même si le film est très long (plus de 2h il me semble).

Les acteurs sont tout en retenue, ce qui correspond à l’univers dans lequel ils évoluent et c’est un plaisir à voir. On ne peut nier que le film est un grand film, qui reste en mémoire, tant par son esthétisme que par son histoire et le jeu de ses acteurs (je déplore juste les retrouvailles de fin qui me semblent un peu clichées). Tout est en suggestion, même les scènes d’amour ou la guerre, comme pour respecter la culture japonaise qui est très à cheval sur les apparences.

LIVRE VS FILM :

Je dois dire que c’est une superbe adaptation, fidèle sur de nombreux points : esthétique, historique, les personnages, l’intrigue, les sentiments,…

Les acteurs sont très bien choisis pour les rôles qu’ils incarnent, Michelle Yeoh est parfaite dans le rôle de grande soeur que tient Mameha, elle a une douceur qui la fait très bien correspondre à l’image que je m’en étais faite. Quant à Zhang Ziyi, ne serait-ce que par la couverture du livre, elle incarnait pour moi Sayuri. Elle est très belle et elle a un coté inaccessible que je voyais bien à notre geisha.

Je déplore par contre l’absence d’explications quant aux enchères liées au mitzuage de Sayuri, j’avais trouvé ça très intéressant dans le roman car c’était un événement propre à l’univers des geishas et ç’aurait été intéressant de le voir à l’écran pour développer cet univers. Je déplore aussi la scène de fin : dans le livre, on demeure dans la retenue qui ont caractérisé les personnages tout au long de l’histoire, dans le film ils se lâchent totalement et je trouve que ça a un côté un peu ridicule après plus de deux heures à les voir dignes et à placer l’honneur au-dessus de tout.

Hormis quelques éléments oubliés qu’il aurait été intéressant de voir dans le film, je dois bien avouer que celui-ci est une très bonne adaptation que je ne peux que recommander !

 

Adaptation·Film VS Livre

Le Labyrinthe : film VS livre

Comme vous le savez, l’adaptation du tome 1 de la série L’Epreuve de James Dashner, intitulé Le Labyrinthe, est sorti voilà quelques semaines au ciné. J’ai lu les 3 tomes de la saga cet été pour pouvoir voir le film et j’en attendais beaucoup car j’avais adoré les livres (sauf la fin du tome 3 mais c’est une autre histoire).

Le livre :

Titre : Le Labyrinthe
Auteur : James Dashner
Edition : Pocket Jeunesse
Pages : 410
Prix : 18,50€
4e de couverture : « Thomas, dont la mémoire a été effacée, se réveille un jour dans un nouveau monde où vivent une cinquantaine d’enfants. Il s’agit d’une ferme située au centre d’un labyrinthe peuplé de monstres d’acier terrifiants. Les ados n’ont aucun souvenir de leur vie passée et ne comprennent pas ce qu’ils font là. Ils n’ont qu’un seul désir, trouver la sortie. Pour ce faire, les « coureurs » parcourent chaque jour le labyrinthe pour en dresser les plans – des plans qui changent sans cesse, puisque les murs se déplacent chaque nuit. Le risque est grand mais, dès son arrivée, Thomas a une impression de déjà-vu, il sait qu’il veut être coureur et résoudre l’énigme du labyrinthe. »
 
L’histoire est vraiment très bien ficelée, on ressort du livre avec encore plus de questions qu’en y entrant. Il y a du suspense, de l’action, de la réflexion, et du mystère. L’univers est très approfondi, on sent que l’auteur a réfléchi son sujet. 
Je pense que le seul bémol de ce livre c’est Teresa, qui ne sert  rien et est lourde (oups pour la pro-Teresa). De plus, je trouve que l’auteur ne nous attache pas assez aux personnages (à part Newt, mais Newt c’est mon chouchou donc c’est normal). 
Le style de l’auteur est banal mais addictif, on avance rapidement dans l’histoire et le suspense est si intense qu’on ne peut pas lâcher le livre avant de l’avoir fini…et quand on l’a fini il nous faut la suite ! 
 
Le film :
 
Titre : Le Labyrinthe
Réalisateur : Wes Ball
Acteurs principaux : Dylan O’Brien, Thomas Brodie-Sangster (Peter Pan dans « Once Upon a Time »), Kaya Scodelario (Effy dans « Skins »)
Bande d’annonce : 
Le film est très bien réalisé au niveau visuel, le Bloc est magnifiquement fait et le suspense est présent de bout en bout. Cependant, deux points négatifs pour ce film mais au point que ça en devient risible : 
Teresa est toujours insupportable et je trouve que l’actrice ne joue pas très bien. 
C’est un film à effet dramatique c’est ouf ! « Donne ça à mes parents si je ne survis pas »…Silence… »Non, tu le leur donneras toi-même »…Musique grandiose… On peut faire plus cliché ???
C’est dommage parce que du coup des fois j’avais envie de rire alors que c’était pas censé être drôle…
 
LIVRE VS FILM
 
Globalement j’ai trouvé le livre assez bien adapté, les décors correspondaient parfaitement à ce que j’avais imaginé, les griffeurs sont superbes (bien que je les imaginais un peu plus façon limaces), les acteurs ça allait aussi (Newt ne ressemble pas à ce que j’avais en tête, mais comme j’adore l’acteur, ça passe). J’ai un bémol concernant toute la technologie qui est mise dans le film. Pour moi tout ce qui concerne la sortie du labyrinthe, je ne l’imaginais pas aussi technologique, oui j’imaginais bien un ordi, mais pas un truc tactile qui flotte à moitié en l’air. Quand à comment ils sortent du labyrinthe, j’ai été déçue qu’ils ne gardent pas l’idée de la falaise (pour ne pas spoiler) qui est dans le livre, de même pour ce qui concerne Gally, je n’ai pas compris la fin, ça ne colle pas avec ce qui se passe par la suite dans les autres tomes ! 
J’ai quand même adoré la fin aussi frustrante que dans le livre, et du coup j’ai pu faire rager les copines parce que je savais la suite (héhé !). J’ai hâte de voir comment ils vont adapter le tome 2.

En bref, vous pouvez aller voir le film sans craindre qu’il trahisse le roman, car ce n’est pas le cas !

EOLEHey ! Moi c’est Eole ! Ici je partage un peu toutes mes passions : la lecture, la musique, un peu d’expériences personnelles et quelques astuces ! Pour ce qui est de la littérature, je chronique aussi pour le site Songe d’une nuit d’été !