Drame·Romance

Juste une fois pour essayer, d’Elodie Garnier

TitreJuste une fois pour essayer

AuteurElodie Garnier

EditionMazarine

Pages304

Prix18€

RésuméRien ne prédestinait Élodie et Sara à se rencontrer. À Paris, Élodie mène une vie à cent à l’heure jusqu’au jour où elle plaque tout pour trouver refuge chez sa grandmère, dans le centre de la France. Là, elle prend ses marques, se reconnecte à elle-même et fait la rencontre de Sara, une trentenaire à la vie bien rangée sur le point de se marier. Un soir, alors que Sara n’avait jamais ressenti le moindre désir pour une femme, elle lui confie avoir envie d’elle. Une fois, comme ça. Juste une fois pour essayer.


Mon avis : 

Une romance entre deux femmes, c’est assez rare en littérature générale, j’étais donc curieuse de voir comment cette relation allait être abordée.

Elodie s’est réfugiée à la campagne après un burn out et c’est là qu’elle rencontre Sara, mère et mariée, qui s’ennuie dans sa vie quotidienne. Les deux femmes entament alors une relation « juste une fois pour essayer », mais qui se révèle vite plus compliquée. Car comment vivre une relation homosexuelle de manière sereine quand l’une est mariée à un homme, au sein d’un petit village où tout se sait ?

Avec ce livre Elodie Garnier nous amène à voir l’universalité des relations amoureuses, qu’elles soient hétérosexuelles ou homosexuelles : on peut toujours se retrouver dans une relation où la passion est si forte qu’elle fait mal. Si forte, qu’il parait impossible de quitter l’autre, même si c’est la meilleure chose à faire. Si forte qu’on ne voit que le positif et le bon, sans voir les mensonges et la manipulation chez l’autre. L’autrice a su exprimer cette passion-douleur à la perfection, j’en étais malade pour l’héroïne. L’homosexualité féminine est abordée sans tabou, de la vision sociale à la sexualité. Le tout n’est pas fantasmé, on voit la relation dans ses aspects les plus brutaux, qu’ils soient positifs ou négatifs.

Malheureusement, c’est peut-être cette perfection dans les sentiments décrits qui m’a empêchée d’apprécier le livre à fond : ça me faisait trop mal de voir les personnages se déchirer, ne pas voir la vérité ou la refuser. On les voit s’enfoncer et créer les circonstances de leur malheur au fur et à mesure. On les aime et on les déteste tour à tour car on s’en veut de ne pas pouvoir les aider. Pour autant, Elodie Garnier ne diabolise pas l’une ou l’autre, elle montre qu’une relation a toujours deux côtés, et que les deux se sont blessées mutuellement à force de trop s’aimer.

C’est beau, c’est triste, c’est universel et c’est un roman à lire : pour son sujet, et pour comprendre la passion à son paroxysme.

2 réflexions au sujet de « Juste une fois pour essayer, d’Elodie Garnier »

  1. Je suis tout à fait d’accord avec ta chronique ! C’est une relation dans son entièreté et sa vérité, avec des comportements absurdes qui mènent droit à l’échec mais sont pourtant si réalistes … Je n’ai pas tout aimé dans ce livre, mais là-dessus, l’autrice fait très fort.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s